Cette offre n'est plus disponible

A  PROPOS DU PAM

Le Programme Alimentaire Mondial (PAM) est la plus grande agence humanitaire qui lutte contre la faim dans le monde. Le PAM œuvre pour un monde où chaque homme, femme et enfant a accès en permanence à suffisamment de nourriture pour mener une vie saine et active.

 

Contexte Organisationnel

Le Programme Alimentaire Mondial (PAM) est la plus grande agence humanitaire qui lutte contre la faim dans le monde. Le PAM œuvre pour un monde où chaque homme, femme et enfant a accès en permanence à suffisamment de nourriture pour mener une vie saine et active.

L’Indice de Développement Humain (IDH) d’Haïti se trouve au rang 169 sur 189 pays en 2019. Les taux d’extrême pauvreté et de pauvreté sont élevés et leur cause est multidimensionnelle. Cette pauvreté se manifeste notamment par des taux d’analphabétisation élevés, une espérance de vie de 63.29 ans en 2017, une mortalité infantile élevée et d’importantes inégalités entre les sexes. Une grande majorité de la population n’a pas accès aux services de base tels que l’eau potable, l’électricité, assainissement et couverture maladie.

De plus, Haïti est vulnérable par rapport aux désastres naturels. Il est considéré comme le cinquième pays le plus exposé aux catastrophes naturelles. Le pays a subi en moins de dix ans plus de quatre catastrophes majeures dont le pays a encore du mal à se relever : le tremblement de terre de 2010, la tempête tropicale Isaac et l’ouragan Sandy en 2012, l’ouragan Matthew en 2016, ouragan Irma et Maria en 2017. Le pays est exposé donc aux tremblements de terre, au passage de cyclones et également aux vagues de sècheresse liées au phénomène El Nino (2018).

Au-delà de ces facteurs, l’insécurité alimentaire est conduite par la pauvre performance du secteur agricole combinée à la forte dépendance des importations de produits alimentaires (plus de la moitié des produits alimentaires présents sur le marché) notamment pour le riz (83%). Les prix des produits sont largement influencés par les défis logistiques, des coûts de production élevé, des structures de marché précaires et des taux d’inflation élevé ces dernières années.

Selon la dernière analyse de l’IPC (Septembre 2022 – Février 2023) publiée en octobre, approximativement un ménage sur deux en Haïti est confronté à une insécurité alimentaire aiguë, avec plus de 1,7 million de personnes en phase d’urgence (IPC4). Il s’agit d’une augmentation d’environ 500 000 personnes dans IPC4 par rapport à l’analyse précédente. De même, 19 000 personnes sont en phase 5 de l’IPC (Catastrophe), ce qui est une première en Haïti, et dans les Amériques depuis le début de l’IPC.

Ces résultats inquiétants sont liés en grande partie à la crise politique installée dans le pays depuis juillet 2018 et qui l’a entrainé dans une crise économique et sociale, puis d’une crise agroclimatique avec des poches importantes de sècheresse installées dans le pays qui a provoqué une diminution significative de la production agricole.

Ainsi, le Programme Alimentaire Mondiale en Haiti a défini sa stratégie de lutte contre la faim dans le Country Strategic Plan (CSP 2019-2023) qui prévoit entre autre des activités liées à l’assistance alimentaire d’urgence à des populations affectées par un choc, à la mise en place de filets sociaux orientés vers la nutrition, au renforcement de capacités et des moyens d’existence de petits producteurs ainsi qu’à leur résilience face notamment au changement climatique, et au renforcement de capacités des acteurs nationaux et locaux pour la lutte contre la faim.

Le PAM développe actuellement des activités d’urgence, cantines scolaires, filets sociaux, résilience et appuy a la production locale.

La multiplication des opérations a niveau national, due à la dégradation de la situation de sécurité alimentaire, a entrainé un besoin supplémentaire en ressources humaines pour garantir la bonne mise en œuvre des différentes activités du PAM.

Le PAM requiert de plusieurs Associate au Programme afin d’appuyer la mise en œuvre efficace de ses activités.

 

 

Titre du Poste   :    Chauffeur

 

Unité                :    Administration

 

 

PRINCIPALES FONCTIONS ET RESPONSABILITÉS :

 

1. Assurer le transport du personnel habilité, et éventuellement traduire à cette occasion des échanges simples avec des interlocuteurs parlant la langue locale, et assurer la livraison de divers articles ou marchandises en respectant les itinéraires autorisés et les textes réglementaires des Nations Unies relatifs à la sûreté et à la sécurité afin de fournir des services de manière sûre et efficiente.

 

2. Accueillir le personnel officiel et les visiteurs à l’aéroport ou à d’autres points d’entrée et les aider à s’acquitter des formalités usuelles de visa et de douane de sorte qu’ils puissent rejoindre sans encombre et en toute sécurité les destinations autorisées.

 

3. Tenir rigoureusement à jour le carnet d’entretien des véhicules et communiquer au ou à la responsable hiérarchique un état quotidien de leur état mécanique, afin d’assurer une utilisation des véhicules et une consommation de carburant efficientes à l’appui d’une comptabilité précise et d’un bon rapport coût-efficacité.

 

4. Vérifier que le véhicule assigné est maintenu en bon état de propreté et de fonctionnement, y compris tous les équipements, que l’entretien est fait dans les délais impartis, que toutes les autorisations de voyage sont à bord du véhicule et que celui-ci est bien équipé du matériel obligatoire, et que les problèmes mécaniques sont signalés le cas échéant au ou à la responsable hiérarchique de façon à assurer la prestation des services requis de manière sûre et efficiente.

 

5. Respecter les règles et règlements en vigueur concernant les livraisons sur le terrain et en cas d’accident, et signaler immédiatement au ou à la responsable hiérarchique tout problème se produisant afin de demander des instructions et de faciliter la prise de décisions en connaissance de cause sur la marche à suivre.

 

6. En dehors des fonctions liées à la conduite, effectuer des tâches administratives connexes simples (de classement, de photocopie ou de gestion des stocks, par exemple) si nécessaire, y compris la livraison ou la collecte de divers articles, l’expédition du courrier et le paiement des factures téléphoniques ou autres, afin de fournir un appui administratif.

 

Qualifications et expérience professionnelle et aptitudes

 

Etre détenteur d’un permis de conduire valide ;
Avoir une bonne connaissance de la code de route et des principes en matiere de conduite des vehicles ;
Avoir une connaissaince en macanique ;
Avoir une connaissance du Français et  l’anglais est un atout ;
Avoir une aptitude  à maintenir des relations de travail harmonieux avec collègues ;
Avoir une expérience professionnelle d’au moins six mois dans le domaine en question (Chauffeur) et etre familier du Système des Nations Unies  ou des ONG ;
Etre disponible, dynamique, capable de travailler sous pression et dans des zone les reculée ;
Avoir une aptitude à maintenir et à instaurer des relations de travail harmonieux avec les collegues et les superviseurs ;
Avoir le sens de la priorité et etre toujours prêt a travailler dans l’urgence ;
Faire preuve de professionnelisme et de respect ;
NB:Les coordonnées des personnes / institution citées en référence dans le CV devront contenir une adresse électronique, et numéro de téléphone valide.

 

Les candidats doivent etre de Nationalité Haitienne

 

 

Date limite de soumission de candidature : 23 janvier 2023

Aperçu de l'Emploi
Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site Web. En naviguant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.

Partager